De la cuisine, à l’Australie

Après cette petite introduction (cf article précédent), voyons comment j’ai fait pour atterrir ici.

 

Nous sommes sur la fin de ma formation de cuisinier. Un contrat m’attend en Haute Savoie pour les deux prochains mois, à l’UCPA des Contamines-Monjoie, puis à Chamonix. Lors de cette saison je vais faire la rencontre de Fantine  qui a prévu de partir pour l’Australie en octobre. Pendant l’une de nos discussions je lui parle du Québec, pays dans lequel j’aimerais aller l’année prochaine, pour la cuisine (je rêve d’aller travailler chez Crudessence à Montréal) et aussi pour aller m’imprégner d’une autre mentalité que celle de notre bonne vieille France.

Et à la fin du mois d’Août, alors qu’un nouveau contrat se profilait pour moi à Cham pour la saison d’hiver, miss Fantine qui me propose de partir avec elle !!! Je lui ai demandé le temps de la réflexion, qui m’a pris quand même dans leeess, ouaou, au moins quelques heures !!! Le lendemain j’acceptais.

 

A peine deux mois plus tard, nous voici le jour J : Lundi 16 Octobre 2017, aux environs de 8h00, à Saint Laurent Blangy… Le bus qui partira dans quelques heures pour Charles de Gaulle, depuis la gare d’Arras n’est pas très loin et pourtant :

 Moi je suis encore en train d’imprimer mes papiers …

Mais tout va bien ! On va y arriver …

Leave a Reply

6 thoughts on “De la cuisine, à l’Australie

  1. Sacrilège !!! Maman va être furaxe de voir des photos de sa salle à manger pourrie par mes cartons partout !!!! Mdrrr

    On fait toujours tout à la dernière minute dans cette famille, c’est quand même fou !

    1. Elle va venir 🙂. Difficile de prendre un rythme avec les changements constants ici. Mais à force je vais bien finir par le trouver !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *